• Toute une éternité

    Toute une éternité

    Titre : Toute une éternité

    Auteur : Valérie Mas

    Langue : Français

    Date de parution : 12 août 2016

    Editions : Aucune (auto-éditée)

    Genre/catégorie : Romance, mort, art, fantômes, religion

    Nombre de pages : 306

    Prix : Inconnu

     

    Toute une éternitéRésumé

     

    Si nos vies étaient déjà écrites... Si quelqu'un tout là-haut avait déjà tout prévu: la vie, la mort, l'amour... Croyez-vous au destin ? Alors qu'elle se rend a un rendez-vous qui déterminera le cours de sa vie, Eléa, jeune artiste-peintre est victime d'une erreur du destin. Un terrible accident se produit... Une mort imprévue par le Créateur et le Monde est bouleversé. Après quelques temps passés dans les cieux, on confie à Eléa une mission sur Terre... Une mission dont elle ne doit rien savoir et où la seule directive est d'écouter son coeur.

     

    Mon avisToute une éternité

     

    J'ai bien aimé cette lecture, ce livre se lit très vite ! L'histoire entre Evans et Eléa se met peu à peu en place et on a toujours envie d'en savoir plus, on veut connaître le fin mot de l'histoire ! C'était un plaisir d'en découvrir un petit peu plus à chaque page.

    En revanche il y a quelques petits points négatifs : les pages ne sont pas numérotées donc impossible de savoir où on en est précisément, il y a quelques petites fautes ce qui peut parfois gêner un petit peu la lecture, le texte n'est pas justifié (je parle de la mise en page) et ça peut embêter certains lecteurs.

    Mais ce qui m'a le plus mise mal à l'aise c'est la présence très importante de la religion dans ce roman. Je ne vais pas discuter ici de telle ou telle religion. Simplement, j'ai mes raisons, je ne supporte pas les religions (quelles qu'elles soient) et ça me mettait mal à l'aise chaque fois que l'auteur parle du personnage du « Créateur » qui est donc « Dieu ». Je n'arrivais donc pas à me l'imaginer et au final dans mon esprit, j'imaginais ce personnage comme un homme d'affaires... Ce qui est très perturbant.

    En revanche, lorsqu'on a perdu quelqu'un, comme les parents d'Eléa, ce livre peut être une source de réconfort, laissant penser que nos personnes disparues sont encore près de nous, sans qu'on le sache !

     

    Au final c'était une assez bonne lecture malgré des passages qui m'ont mise mal à l'aise !

     

    14/20

     

    Toute une éternitéExtrait

     

    Je ne vais pas vous mettre des passages entiers cette fois mais quelques petites citations du roman !

     

    « Pourtant, avec le temps la plus atroce des douleurs s'amenuise un peu... »

     

    « Il adorait contempler les reflets des rayons de soleil qui se changeaient en des millions de scintillements sur l'océan. »

     

    « Je sens que si elle s'en va je ne survivrais pas. Ma vie dépend d'elle... »

     

    « Mais c'est si difficile d'être là, sans elle... (…) Quelques fois, la nuit, je rêve d'elle et rien ne me réconforte tant que je ne sens pas son odeur, son parfum... »

     

    « Le jour où elle s'est éteinte, je suis morte avec elle... je ne vis plus Luc. Je suis devenue une morte vivante qui survit... j'ai perdu ce qui m'étais le plus cher... »

     

    « … Ce sentiment qui vous prend par surprise, qui vous fait ouvrir les yeux chaque matin avec le sourire aux lèvres et une sensation intense de bien-être, ce sentiment qui remplit tant votre cœur que ça vous donne l'impression qu'à chaque instant il risque d'exploser ! »

     

    « On s'aimait certainement aussi fort que vous aimez aujourd'hui... le destin nous a cruellement séparés, pourtant... »

     

    « Elle ne demandait pourtant pas grand chose, juste être seule, penser à lui et mourir si elle avait pu. »

     

    « Dom JuanLa poya »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :