• Elvis Presley : l'itinéraire hors du commun du King of rock'n'roll

    Titre : Elvis Presley, l'itinéraire hors du commun du king of rock'n'roll

    Auteur : Inconnu

    Langue : Français

    Date de parution : 2012

    Editions : Parragon

    Genre/catégorie : Biographie, beau livre

    Nombre de pages : 64

    Prix : Inconnu

     

    Elvis Presley : l'itinéraire hors du commun du King of rock'n'rollRésumé

     

    En un peu plus de vingt ans de carrière dans le monde du spectacle, Elvis Presley enregistra plusieurs centaines de disques - 45 tours, 33 tours et double albums - dont le total des ventes dépasserait à ce jour le milliard d'exemplaires ! Cette rétrospective en images retrace l'itinéraire hors du commun de cet homme aux débuts relativement modestes, devenu l'une des plus grandes stars du monde de la musique et du cinéma. Celui que ses fans appellent tout simplement le "King".

     

    Une collection de portraits couleur et noir et blanc inédits, pour plonger plus en détail dans l'univers de l'artiste sur scène et en coulisses

     

    Les années d'apprentissage du jeune et très religieux Elvis, transformé en une idole rock'n'roll au déhanché provocateur à l'âge de 21 ans à peine.

     

    Le parcours sur grand écran d'un jeune premier dans l'univers hollywoodien des années 1960, à travers une succession de films à succès.

     

    L'âge de la maturité et le retour en force du King, après la triomphale prestation d'Elvis sur le plateau de l'émission Comeback Special, en 1968.

     

    Mon avisElvis Presley : l'itinéraire hors du commun du King of rock'n'roll

     

    J'ai beaucoup aimé ce livre, qui contient de très belles photographies d'Elvis, qui est un chanteur que j'adore ! Les images d'Elvis sont variées, il y a également de nombreuses affiches des films dans lesquels il a joué et des photos en couleurs ou en noir et blanc, ce qui ajoute du charme à ce livre. On en apprend beaucoup sur la vie de cet incroyable artiste, que ce soit au cinéma ou en musique. Ce livre contient beaucoup d'informations, retraçant sa vie au sein de sa famille, ses succès, ses titres les plus connus, donnant des anecdotes sur les concerts du King. C'était un véritable plaisir de lire tout cela et d'en apprendre plus sur ce chanteur incroyable. C'est avec plaisir que j'en lirais d'autres !

     

    19/20

     

    Elvis Presley : l'itinéraire hors du commun du King of rock'n'rollExtrait

     

    Rares sont les artistes du monde du spectacle dont le surnom à lui seul suffit à leur reconnaissance par la planète entière – Elvis Presley est de ceux-là. Pour des millions de fans, il est, et restera pour toujours le King. De quoi mesurer l'incroyable popularité de celui qui, plus de 50 ans après avoir atteint le sommet de sa gloire, à l'apogée de sa carrière, reste auréolé de cette aura de superstar.

    Né lé 8 janvier 1935, dans le Mississippi, au sud des Etats-Unis, Elvis était issu d'un milieu modeste. Sous l'autorité de sa mère Gladys, il fréquenta l'église et devint un jeune garçon charmant et bien élevé, profondément marqué par le gospel. Lorsque sa famille partit s'installer à Memphis, en 1948, Elvis découvrit le blues et la musique des grands musiciens noirs contemporains. Il s'imprégna de ces influences pour façonner son propre style – le rockabilly.

     


    votre commentaire
  • La Maison Tellier

    Titre : La Maison Tellier

    Auteur : Guy de Maupassant

    Langue : Français

    Date de parution : 1973

    Editions : Folio

    Genre/catégorie : Nouvelle

    Nombre de pages : 77

    Prix : 2 €

     

    La Maison TellierRésumé

     

    Quatrième de couverture

    "Fermé pour cause de première communion" : un tel avis, sur la porte d'une maison close, n'est pas chose courante, et les habitués de la maison Tellier, de Fécamp, n'en reviennent pas. Pendant ce temps, Madame et ses cinq pensionnaires vont retrouver à la campagne, le temps d'une fête, leurs émois et leur innocence de petites filles...

     

     

     

    Mon avisLa Maison Tellier

     

    J'ai bien aimé le début de cette nouvelle, et le milieu. Les personnages sont parfois surprenants, mais parfois attachants. Les femmes présentées paraissent repoussantes au début, mais on oublie vite leur description physique et on s'attache vite à leurs caractères. Maupassant nous montre une image joyeuse des prostituées, ce qui choque pour son époque.

    J'ai bien aimé les personnages de Raphaële, Flora et l'enfant. Je les ai trouvées attachantes et parfois amusantes.

    En revanche je n'ai pas aimé la chute de cette nouvelle, qui, à mon goût, n'en était pas vraiment une. J'ai l'impression qu'il manque une fin à ce livre et c'est dommage car l'histoire me plaisait beaucoup mais je suis restée sur ma faim... J'aurais aimé que la fin soit énoncée clairement car au final, je ne sais pas vraiment comment se termine cette nouvelle...

     

    14,5/20

     

    La Maison TellierExtrait

     

    Les trois dames du premier s'appelaient Fernande, Raphaële et Rosa la Rosse.

    Le personnel étant restreint, on avait tâché que chacune d'elles fût comme un échantillon, un résumé de type féminin, afin que tout consommateur pût trouver là, à peu près du moins, son idéal.

    Fernande représentait la belle blonde, très grande, presque obèse, molle, fille des champs dont les taches de rousseur se refusaient à disparaître, et dont la chevelure filasse, écourtée, claire et sans couleur, pareille à du chanvre peigné, lui couvrait insuffisamment le crâne.

    Raphaële, une Marseillaise, roulure des ports de mer, jouait le rôle indispensable de la belle Juive, maigre, avec des pommettes saillantes plâtrées de rouge. Ses cheveux noirs, lustrés à la moelle de bœuf, formaient des crochets sur ses tempes. Ses yeux eussent paru beaux si le droit n'avait été marqué d'une taie. Son nez arqué tombait sur une mâchoire accentuée où deux dents neuves, en haut, faisaient tache à côté de celles du bas qui avaient pris en vieillissant une teinte foncée comme les bois anciens.

     


    votre commentaire
  • J'ai avalé un arc-en-ciel

    Titre : J'ai avalé un arc-en-ciel

    Auteur : Erwan Ji

    Langue : Français

    Date de parution : mars 2017

    Editions : Nathan

    Genre/catégorie : Adolescence, Homosexualité, amour

    Nombre de pages : 384

    Prix :16,95 €

     

    J'ai avalé un arc-en-cielRésumé

     

    Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique, vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité… c’est que j’ai avalé un arc-en-ciel.

     

    Mon avisJ'ai avalé un arc-en-ciel

     

    C'EST LE LIVRE LE PLUS CHOUETTE DE TOUS LES LIVRES CHOUETTES DE LA TERRE ENTIÈRE !!!

     

    Bon, vous l'aurez compris, c'est devenu mon livre préféré, à égalité avec Harry Potter 3 (vous voyez à quel point je l'aime maintenant ?). Ce livre est une vraie merveille, je ne trouve rien à redire dessus. Je crois que je vais vous en parler tout le temps, dans la plupart de mes photos livresques, dans mes comparaisons avec d'autres livres, parce que j'ai bien peur qu'aucun ne puisse le surpasser ! C'était un vrai plaisir de suivre les aventures de Puce, accompagnée de Sara, Vaneck, Soupe, Aiden et tous les autres ! J'ai adoré la façon dont ce livre est écrit (en forme d'articles de blog) qui m'a fait penser à mon propre blog même si on n'y raconte pas les mêmes choses, Puce et moi !

    J'ai beaucoup aimé le jeu Assassins qui mettait du piment à cette histoire passionnante et douce, parlant de l'homosexualité, sans être trop cliché.

    J'ai retenu beaucoup de passages qui m'ont fait rire (en fait j'ai retenu les principaux parce qu'il y en avait à chaque page...) et je sais que dès que je me sentirais un peu triste je vais relire tous ces passages, parce qu'il n'y a rien de mieux que ce livre génial pour me faire rire !

    En plus, il y a beaucoup de références que j'ai adorées : Harry Potter, Mulan, Elvis (une toute petite mais c'était chouette quand même !) etc...

    La couverture est assez simple mais je la trouve belle et colorée ! Elle attire immédiatement le regard et en plus les couleurs suivent sur la 1ère et la 4ème de couverture !

    J'ai tellement hâte que la suite soit publiée, et j'aimerais tellement rencontrer l'auteur pour faire dédicacer mon livre parce que C'EST LE MEILLEUR LIVRE DU MONDE et puis en plus Erwan Ji est né à Quimper et c'est super chouette parce que du coup je suis née dans la même ville que mon auteur préféré !! (Si on ne compte pas J.K. Rowling parce qu'elle aussi est mon auteure préférée !)

     

    Donc pour résumer ce livre, c'est une merveille, le meilleur livre du monde, un livre plein d'humour, de joie, de bonheur, de couleurs, de sujets sérieux, d'amour, de douceur, et si un jour je devais partir dans l'espace ou sur une île déserte ou encore en Antarctique, c'est lui que je prendrais pour m'accompagner et me réconforter !

     

    Si vous connaissez ces personnes sur le réseau social Instagram : j'aime ce livre autant que @thebook.times aime « Avant toi » et autant que @aristotemendoza aime « Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers » (c'est à dire beaucoup beaucoup) !

     

    Je voudrais également remercier Lire En Live, qui m'a permis d'avoir ce livre grâce à leur concours photo (avec la photo qui est à côté du résumé de ce livre dans cette chronique ) ! 

     

    20.10+∞/20

    (Ça veut dire que ce livre vaut tout l'or du monde, en gros)

     

    COUP DE COEUR INTERGALACTIQUE

     

    J'ai avalé un arc-en-ciel

    Extrait

     

    Sara sait toujours tout avant tout le monde. J'ai l'impression qu'elle a des oreilles à rallonge, comme dans Harry Potter.

    Sara et moi, on est des Potterheads. On a lu tous les livres de la série huit fois. Ce n'est pas la peine d'essayer de nous coller, parce qu'on sait tout. Quand on se fait des promesses, on jure sur la tête d'un personnage de la série, et on doit dire son nom en entier avec les deux prénoms et tout, sinon ça ne marche pas. C'est juste entre Sara et moi, parce que Vaneck, il serait capable de confondre un épouvantard avec un détraqueur, et Soupe, c'est un tel Moldu, je ne serais pas surprise s'il pense que Dumbledore est une marque de slips.

    Allez, j'arrête de procrastiner, je lis mon livre d'économie.

    Dès que j'aurai sorti le chien.

     


    votre commentaire
  • Love me like you do

    Titre : Love me like you do

    Auteur : Alexandra Lanoix

    Langue : Français

    Date de parution : 2 novembre 2016

    Editions : Autoédition

    Genre/catégorie : Romance

    Nombre de pages : 314

    Prix : 15,30 €

     

    Love me like you doRésumé

     

    Après un mariage douloureux, Emma Martel se reconstruit peu à peu. Avec le coup de pouce de sa meilleure amie Josy, elle deviendra une photographe de mode réputée au fil des années. Malgré la passion de son métier, elle préféra quitter ce monde de paillettes pour une vie plus simple, même si elle est vide d’amour. Depuis son divorce, Emma se refuse aux hommes qui croisent son chemin, à cause de son lourd secret. Sur l’invitation de son amie, elle passera les vacances d’été à Malte dans la demeure du nouveau boy-friend de celle-ci, le richissime vendeur d’art, David Warner.

    La photographe tombera instantanément sous le charme de ce mystérieux millionnaire dont l’attirance est réciproque. Toutefois, Emma n’oubliera pas que c’est le mec de sa meilleure amie et se pose bien des questions sur le choix à prendre. Écoutera-t-elle sa tête ou son cœur ?

     

    Mon avisLove me like you do

     

    J'ai bien aimé cette lecture et je tiens à remercier l'auteure de m'avoir proposé de lire son roman en ebook pour le chroniquer, mais surtout d'avoir été d'accord de ne pas me donner de délais pour le lire ! J'ai mis du temps à le lire, pas parce que je n'accrochais pas mais parce que je mets généralement du temps pour lire les ebooks, tout simplement parce que je lis très rarement sur mon téléphone et que je n'ai pas de liseuse !

    J'ai bien aimé le personnage d'Emma et celui de Javier, même si je trouvais ce dernier un peu étrange au début du roman ! David m'a parut très froid au départ et j'ai fini par l'apprécier de plus en plus, même s'il m'a déçue à la fin... En revanche, je n'ai pas du tout aimé le personnage de Josy et la mère d'Emma, du début à la fin !

    J'ai bien aimé le côté Robin des Bois de David et le fait qu'Emma reste attachée à la photographie tout au long de l'histoire. J'ai bien aimé leur histoire à tous les deux même si c'était parfois tumultueux !

     

    Et bien évidemment, j'ai eu la chanson « Love me like you do », d'Ellie Goulding, dans la tête pendant toute ma lecture !

     

    J'ai tout de même été déçue par la fin, le coup de l'avion me semblant un peu gros et facile...

     

    En somme, c'était une bonne lecture même si la fin m'a légèrement déçue !

     

    16,5/20

     

    Love me like you doExtrait

     

    -Et puis la samba, ce n'est pas qu'une danse. C'est un langage du corps, et ça n'a rien à voir avec les autres « danses ». Elle a le pouvoir de te vider la tête.

    -Toi ? Danseur ? Je n'étais pas au courant que je m'étais mise en ménage avec Patrick Swayze, m'exclamai-je, hilare. Si je l'avais su plus tôt, j'aurais moins rechigné.

    -Dans notre couple, je sais au moins qui est le clown ! Tu viens ou pas ? rouspéta-il.

    -Non vas-y, je préfère regarder.

    -Comme tu veux ! Mais si je m'encanaille avec une jolie Brésilienne, ça sera tant pis pour toi !

    -Ou Brésilien ! ris-je de plus belle.

    -Tu peux être saoulante parfois, je te jure, ronchonna-t-il, en me laissant sur place.

     


    votre commentaire
  • Rien n'est acquis tome 1

    Titre : Rien n'est acquis tome 1

    Auteur : Sandrine Rodrigues

    Langue : Français

    Date de publication : 29 septembre 2016

    Editions : Publishroom

    Genre/catégorie : Romance

    Nombre de pages : 317

    Prix : 19,90 €

     

     

    Rien n'est acquis tome 1Résumé

     

    Alors qu'elle monte dans l'avion pour rejoindre son meilleur ami aux États-Unis, Tess rencontre Adam. Entre eux, c'est le coup de foudre immédiat. Ils se retrouvent à Boston et entament une relation passionnelle.Mais leur amour sera-t-il assez fort pour faire oublier à Tess le traumatisme qu'elle a vécu il y a quelques années à peine ? Résistera-t-il aux tentatives répétées de Marissa, l'ex d'Adam, pour le faire cesser ?

     

     

    Mon avisRien n'est acquis tome 1

     

    J'ai bien aimé cette lecture même si beaucoup de choses m'ont dérangée...

    Tout d' abord, j'ai aimé les personnages de Tess et d'Adam, je les ai trouvés attentionnés à certains moments. Mais ils étaient beaucoup trop mielleux, et les petits surnoms d'amoureux à chaque fin de phrase deviennent vite gnangnan... Je les a trouvés trop expressifs.

    En revanche, j'ai bien aimé la relation Tess/Adam/Emily, parce qu'ils étaient adorables tous les trois. J'ai également aimé le personnage de Cara, même s'il n'apparaît qu'au dernier chapitre...

    L'intrigue ressemble à celle de beaucoup de romance, c'est dommage... je venais tout juste d'en finir une autre et j'avais impression de la relire.

    J'ai trouvé qu'il y avait trop de coïncidences : comme par hasard, Tess tombe sur Adam dans le parc... Comme par hasard, le meilleur ami de Tess travaille dans l'entreprise d'Adam...

    Après ce qui était arrivé à Tess dans son passé, je trouve qu'elle donne trop facilement sa confiance à Adam, alors qu'elle devrait être plutôt méfiante envers les hommes.

    Ce qui m'a le plus dérangée, c'est le nombre trop important de scènes de sexe. Ça m'a donné l'impression que les personnages ne pensaient qu'à ça tout le temps, et qu'ils étaient comme des animaux. De plus, les descriptions sont de plus en plus explicites, et il y a ce genre de scènes au moins 2 fois par chapitre, ce qui peut être vite lassant.

     

    En somme, l'intrigue était bonne même si elle n'était pas très originales, mais les personnages trop mielleux et les trop nombreuses scènes de sexe m'ont déçue.

     

    10,5/20

     

     

    Rien n'est acquis tome 1Extrait

     

    Nous mangeons toutes les trois dans le silence, puis avec Emily, nous retournons dans la chambre regarder la télévision.

    -Tess, tu aimes mon tonton ?

    -Oui, je l'aime beaucoup.

    -Tu sais, avant je voulais me marier avec mon Papa, mais il m'a dit que c'était Maman son amoureuse.

    -Tu étais triste ?

    -Oui, mais maintenant je veux me marier avec mon tonton.

    -Et tu l'as dit à tonton ?

    -Oui, il m'a dit d'accord, mais je sais que c'est toi son amoureuse maintenant.

    -Tu est triste que je sois son amoureuse ?

    -Non, je te le prête.

    -Merci ma chérie, tu es gentille.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique